Il existe différentes options de mutuelle santé pour assurer son enfant. Dans le plus commun des cas, celui-ci est déclaré comme ayant droit à la mutuelle individuelle ou collective des parents. Ceci implique que l’enfant bénéficie des garanties de l’assurance au même degré que ses parents. La seconde possibilité est d’opter pour une mutuelle santé à part entière pour l’enfant en fonction de ses besoins. Dans ce cas, le parent est le souscripteur de la mutuelle santé de l’enfant ainsi que le payeur de celle-ci. L’enfant est donc l’assuré de cette mutuelle. Cette assurance maladie ne couvre que l’enfant et est conseillée en cas de divorce.

Faut-il souscrire à une assurance maladie pour les enfants de façon individuelle ?